Comprendre le mécanisme de Burn Token

Dans l'univers complexe des cryptomonnaies, il existe une pratique appelée "Burn Token" (brûlage de jetons) qui peut sembler étrange au premier abord. Pourtant, il s'agit d'une méthode très populaire et appréciée dans le monde des cryptomonnaies qui permet de favoriser la valeur d'une cryptomonnaie à la hausse. Pour beaucoup de projets crypto, ce concept est devenu un argument auprès des investisseurs pour ne pas vendre leurs cryptomonnaies et maximiser leur valeur au fil du temps.

Understanding the Burn Token mechanism

Table of contents




Maintenir la valeur d'un actif peut être une tâche difficile, encore plus dans le cas des cryptoactifs. En effet, lorsqu'une nouvelle cryptomonnaie voit le jour, une offre déterminée de tokens est prévue la plupart du temps, mais tous les tokens ne sont pas créés en une seule fois. Il arrive donc très souvent qu'une cryptomonnaie soit accompagnée d'une forte inflation avant que celle-ci ne rencontre une demande suffisante pour qu'elle atteigne une certaine valeur. C'est pourquoi certaines personnes ont cherché un moyen innovant de maintenir la valeur d'un actif. C'est ainsi que la méthode dite de burn token est née.

Dans cet article, nous allons explorer ce qu'est le burn token, pourquoi il est utilisé et quel impact cela peut avoir sur les investisseurs. Avant de conclure, nous présenterons également deux cryptomonnaies qui ont recours à ce processus.

Qu'est-ce que le "Burn Token" ?

Le terme "burn" fait référence à la destruction de tokens. Le Burn token est un processus par lequel des tokens de cryptomonnaies vont, de manière volontaire, être retirés de la circulation initialement prévue, et ce, de façon définitive. L'objectif principal de ce mécanisme est d'opérer une déflation sur la cryptomonnaie en réduisant l'offre en circulation et ainsi favoriser une hausse de sa valeur. Cela fait directement référence au principe de « l'offre et la demande ». Si l'offre est élevée, mais que la demande est faible, la cryptomonnaie aura beaucoup de difficulté à être valorisée. Inversement, si l'offre est réduite, mais que la demande augmente, la cryptomonnaie peut rapidement prendre en valeur.

Concrètement, les tokens dont le destin est d'être burn ne sont pas réellement brulés. Ils sont envoyés vers un wallet appelé "dead wallet" ou "burn wallet". Il s'agit d'un wallet spécifique qui peut recevoir des cryptomonnaies, mais dans lequel il est impossible d'en retirer. Ce type de wallet ne possède pas de clé privée condamnant, de facto, son accès. Pour le dire autrement, lorsque des cryptomonnaies sont envoyées dans ce type de wallet, elles sont envoyées de manière définitive et irrévocable.

Pourquoi certains projets de cryptomonnaie pratiquent-ils le "Burn Token" ?

Tout d'abord, toutes les cryptomonnaies n'utilisent pas ce mécanisme, c'est notamment le cas de Bitcoin qui a une offre déterminée de plus ou moins 21 millions de bitcoins. Il n'existe aucun mécanisme prévu dans le protocole Bitcoin qui permettrait la destruction d'une partie de son offre ou la création de bitcoins supplémentaires que ceux initialement prévus. Cependant, et à ne pas confondre avec le burn token, il arrive que certains coins ou tokens soient perdus, ce qui participe à la raréfaction d'une cryptomonnaie. En général, cela est dû à des erreurs humaines. Par exemple, lorsque quelqu'un se trompe en envoyant des fonds à une mauvaise adresse ou lorsqu'une personne perd la clé privée de son portefeuille.

Concernant les cryptomonnaies qui ont recours à ce processus, il existe plusieurs raisons pour lesquelles certains projets décident de pratiquer le burn token. Nous l'avons vu plus haut, l'une des raisons principales est de réduire l'offre totale de token en circulation. En réduisant l'offre, la rareté des tokens restants augmente, ce qui peut potentiellement conduire à un accroissement de leur valeur.

  1. Le burn token peut également être utilisé pour maintenir la stabilité d'une cryptomonnaie. C'est souvent le cas des stablecoins algorithmiques. En effet, afin de maintenir la valeur de ces cryptomonnaies adossées à des devises spécifiques, comme le dollar par exemple, de nouveaux tokens sont régulièrement créés et brûlés. Autrement dit, si la demande pour un stablecoin augmente et que son prix dépasse la parité avec le dollar, de nouveaux tokens sont automatiquement émis pour faire baisser le prix et vice versa.
  2.  
  1.  

Quel est l'impact du "Burn Token" sur les investisseurs ?

Le burn token peut avoir un impact significatif sur les investisseurs. En réduisant l'offre de tokens, cela peut créer une demande plus forte pour les tokens restants, ce qui peut potentiellement augmenter leurs valeurs. Cependant, le mécanisme de burn token ne suffit pas pour espérer une augmentation de la valeur de sa cryptomonnaie préférée. De nombreux facteurs sont à prendre en compte tels que la solidité du projet, sa popularité ou encore les conditions du marché.

De plus, la destruction définitive de tokens implique qu'ils ne seront plus jamais disponibles, ce qui a pour effet de réduire la liquidité d'un cryptoactif. Lorsque des tokens sont brûlés, ils sont retirés de la circulation, ce qui signifie qu'il y a moins de tokens disponibles à échanger. Cela peut entraîner une demande accrue pour les tokens restants, ce qui peut faire augmenter leur prix. Cependant, cela peut également rendre plus difficile la vente ou l'échange des tokens, car il y a moins d'offre sur le marché. Cela peut entraîner une volatilité accrue des prix et une liquidité réduite, ce qui peut rendre plus difficile l'achat ou la vente de tokens à un prix équitable.

Enfin, pour avoir un impact significatif sur la valeur des cryptomonnaies, il peut être nécessaire de brûler une quantité considérable de tokens. La destruction d'une partie des tokens mise en œuvre par certains projets crypto n'a parfois aucun impact sur la valeur de leur cryptomonnaie, tellement l'offre en circulation de ces tokens est grande. Il est nécessaire pour les investisseurs de comprendre ces implications et de vérifier la légitimité des projets qui effectuent des burn token avant d'investir dans ceux-ci.

Dans tous les cas, les investisseurs doivent faire preuve de prudence et de diligence en effectuant leurs propres recherches avant de décider d'investir dans une cryptomonnaie.

Exemples de Burn Token

Il existe de nombreuses cryptomonnaies qui ont recours au mécanisme du burn token. C'est notamment le cas de deux cryptomonnaies bien connues de l'écosystème crypto, à savoir : Ethereum (ETH) et Binance Coin (BNB).

1. Ethereum

À l'origine, il n'était pas prévu que la blockchain Ethereum (ETH) brûle une partie de ses coins. Ce n'est qu'en 2021 et suite à une mise à jour importante d'Ethereum, appelé EIP-1159, que la blockchain a intégré un mécanisme de destruction d'une partie de son offre en circulation. En effet, cette mise à jour a modifié la manière dont les frais de transaction sont calculés et a introduit un nouveau mécanisme dans lequel une partie des Ethers est brûlée à chaque transaction. La quantité d'Ether brûlée varie en fonction de la demande d'espace de bloc. Depuis la mise à jour, près de 3 millions d'Ethers ont déjà été brûlés par le biais de ce processus, et ce chiffre continue d'augmenter chaque jour.

2. Binance Coin

Binance Coin (BNB) dispose de deux processus de burn. Le premier, appelé auto-burn, s'effectue automatiquement tous les trimestres et permet de réduire le nombre total de coins en circulation. Le premier auto-burn a eu lieu en octobre 2017, où 0,49% de l'offre totale a été détruite. Relativement à cette première méthode, Binance a développé le programme BNB Pioneer Burn, dans lequel les utilisateurs qui sont en capacités de prouver qu'ils ont envoyé des BNB à des dead wallets peuvent également inclure leurs coins dans le processus d'auto-burn et se faire rembourser les coins à partir du montant réalisé dans l'auto-burn. À ce jour, blockchain Binance a déjà mis en œuvre 23 auto-burn.

Le second processus est un mécanisme de burn en temps réel qui a été introduit dans la mise à jour de la blockchain Binance BEP-95 et qui a pour effet de détruire une partie des BNB dépensés dans les frais de gaz sur la blockchain Binance.

Conclusion

  1. La destruction d'actif est un évènement courant dans l'écosystème crypto et pour cause le burn token de cryptomonnaie peut être un outil utile pour maintenir la valeur d'un cryptoactif et inciter les investisseurs. Cependant, il n'y a aucune garantie que cela augmente le prix d'une cryptomonnaie. C'est pourquoi, avant d'investir dans une cryptomonnaie, il est important d'examiner sa stratégie de burn token, si c'est prévu, et de comprendre les implications et les risques associés. Le burn token ne doit pas constituer un argument qui se suffit à lui-même pour investir son argent dans une cryptomonnaie. Il est toujours recommandé de pousser ses recherches plus loin et d'effectuer des analyses approfondies avant de prendre des décisions d'investissement.
  2.  
  1.  
  2. Découvrez également notre article recommandé, qui a été lu par d'autres lecteurs intéressés par ce sujet : Qu'est-ce que le minage de cryptomonnaie ? 

Other article

Sweat Economy

Other article

Créer un compte Binance sur l’app mobile