L’euro numérique prendra son envol sous l’impulsion de la BCE en novembre 2023

Le 18 octobre 2023, la Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé une étape majeure dans l'évolution financière de l'Union Européenne : le lancement de la phase préparatoire de l'euro numérique, prévue pour novembre 2023. Cette initiative transitionnelle importante a pour objectif de moderniser les systèmes de paiement au sein de l'UE, facilitant ainsi les transactions en ligne et les échanges internationaux. Dans cet article, nous examinerons en détail les objectifs et le fonctionnement de l'euro numérique, le comparerons aux cryptomonnaies et porterons un regard critique sur cette avancée financière majeure.

Digital euro will take off under the guidance of the ECB in November 2023

Table of contents




Qu’est-ce que l’euro numérique

L'euro numérique vise à créer une version numérique de l'euro, équivalente aux espèces. Cette monnaie numérique serait utilisable pour tous les paiements numériques au sein de la zone euro permettant des paiements instantanés en monnaie de banque centrale (CBDC). Conçu comme un complément aux espèces plutôt qu'une alternative, l'euro numérique devrait faciliter les transactions quotidiennes dans une économie de plus en plus numérique. À l’aide de cet euro numérique, la BCE souhaite mettre l'accent sur la protection des données, la résilience du système de paiement et l'innovation dans le secteur européen des paiements. L'utilisation de base de l'euro numérique serait gratuite pour les particuliers, accessible via leur prestataire de services de paiement ou une application dédiée de l'Eurosystème.

Objectifs de l’euro numérique

1. Faciliter les transactions financières 

En simplifiant les transactions financières, l'euro numérique rendra les échanges monétaires plus efficaces et accessibles, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Ceci permettant de contribuer à une économie européenne plus fluide et dynamique.

2. Moderniser le système de paiement

En offrant une alternative numérique aux espèces, l'euro numérique modernisera le système de paiement. Il permettra à l’Union européenne de s’aligner sur les normes d'une économie de plus en plus numérique.

3. Améliorer l'accessibilité

En étant largement disponible, accessible et facile à utiliser, l'euro numérique garantit que tous les citoyens et entreprises de la zone euro pourront participer aux transactions électroniques sans difficulté.

Fonctionnement de l’euro numérique

1. Conservation dans un portefeuille électronique 

L'euro numérique sera conservé dans un portefeuille électronique placé auprès des banques ou d'intermédiaires qualifiés.

2. Paiements électroniques

Les utilisateurs pourront effectuer des paiements électroniques habituels en magasin, en ligne ou entre particuliers. Ils pourront utiliser leur téléphone, des cartes en ligne et hors ligne pour effectuer ces transactions.

Euro numérique vs. Cryptomonnaie

Selon la BCE, la principale différence entre l'euro numérique et les cryptomonnaies réside dans leur garantie et leur gestion. Contrairement aux cryptomonnaies, un euro numérique serait garanti par la Banque Centrale européenne, dont l’une des missions est d’assurer la stabilité d’une monnaie et de préserver sa valeur. En revanche, toujours d’après la BCE, les cryptomonnaies ne sont ni garantis ni gérés par une institution centrale, ce qui signifie qu'il n'y a aucune garantie que leur valeur restera stable. De plus, avec l'euro numérique, les utilisateurs peuvent être assurés qu'ils pourront échanger leur monnaie numérique contre des espèces lorsque nécessaire, offrant ainsi une sécurité supplémentaire par rapport aux cryptomonnaies, où cette garantie n'existe pas.

Réflexions critiques sur l'euro numérique

1. Menace pour les institutions traditionnelles et la stabilité financière

L'introduction des CBDC pose un défi majeur pour les banques traditionnelles. En permettant aux individus de traiter directement avec la banque centrale, les CBDC pourraient diluer les dépôts des institutions privées et réduire leur contrôle sur la masse monétaire. Cette situation pourrait entraîner une perte de clients, en particulier pour les petites banques, renforçant ainsi l'instabilité financière, particulièrement en période de crise.

2. Surveillance et collecte de données 

Un autre sujet de préoccupation important réside dans la collecte massive de données. Alors que les CBDC pourraient favoriser l'inclusion financière, elles pourraient aussi générer un volume de données sans précédent. Cela soulève des préoccupations légitimes quant à la vie privée des individus et à leurs libertés civiles. Certains chercheurs mettent donc en garde contre le pouvoir de surveillance accru des banques centrales.

3. Nécessité d'un débat public transparent

Face à ces enjeux, il semble impératif d'impliquer les citoyens et les entreprises dans un débat public transparent. La phase préparatoire de l'euro numérique soulève des questions profondes sur la confiance, tant vis-à-vis de cette nouvelle forme de monnaie que des cryptomonnaies. Un dialogue ouvert et inclusif est essentiel pour comprendre pleinement les implications de cette transition financière majeure qui impactera tout le monde.

Conclusion : un équilibre délicat entre pouvoir centralisé et liberté individuelle

En fin de compte, l'euro numérique offre des avantages, mais aussi des défis considérables. La coexistence de la monnaie centrale et des cryptomonnaies offre un choix aux citoyens, permettant ainsi un équilibre délicat entre le pouvoir centralisé et la liberté individuelle. La gestion prudente de cette transition est essentielle pour préserver la vie privée, les libertés civiles et la confiance des citoyens dans le système financier européen.


Sources : 

  1. https://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2023/html/ecb.pr231018~111a014ae7.fr.html, consulté le 28-10-23
  2. https://www.ecb.europa.eu/paym/digital_euro/html/index.fr.html, consulté le 28-10-23
  3. https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/09/20/il-y-a-une-absence-deconcertante-de-debat-public-sur-les-questions-de-confidentialite-qui-entourent-les-monnaies-centrales-numeriques_6142365_3232.html, consulté le 28-10-23
  4. https://fr.cointelegraph.com/news/existential-threat-why-some-banks-are-anxious-about-cbdcs, consulté le 28-10-23

 

Avertissement : ceci n'est pas un conseil financier. Le site Satolix.io a pour objectif d'informer les lecteurs sur la Blockchain, les crypto-monnaies et le Web3. Tout type d'investissement comporte des risques. Veuillez faire preuve de diligence raisonnable et faire des recherches sur les articles et les projets présentés sur le site. Soyez responsable et n'investissez pas plus que vos objectifs ou vos moyens financiers ne le permettent. À cet égard, lisez notre page : Avertissement sur les monnaies virtuelles.

Certains articles du site contiennent des liens d'affiliation, et les utiliser pour s'inscrire sur le site permet à ce dernier de se développer grâce à la perception de commissions. Ce faisant, vous vous rendez également éligible à un bonus de bienvenue tel qu'un bon d'achat ou des frais réduits, par exemple.

Other article

Vous souhaitez acheter des cryptomonnaies ? Voici quelques conseils avant d’investir

Other article

Layer 2 : à la rescousse des Blockchains