Tout sur le staking de cryptomonnaies

Le staking est un processus par lequel les détenteurs de certaines cryptomonnaies peuvent participer au fonctionnement d'un réseau blockchain et être récompensés en conséquence.

Everything about cryptocurrency staking

Table of contents




Introduction

Le monde de la cryptomonnaie offre une multitude de possibilités aux investisseurs et aux passionnés. Le staking en crypto est l'une de ces possibilités. Dans cet article, nous allons vous présenter en détail le concept de staking, expliquer comment cela fonctionne et pourquoi cela peut être intéressant pour les détenteurs de cryptos.

Qu'est-ce que le Staking dans la Crypto ?

Le staking est un processus par lequel les détenteurs de certaines cryptomonnaies peuvent participer au fonctionnement d'un réseau blockchain et être récompensés en conséquence. Le staking permet aux utilisateurs de bloquer leurs fonds dans un portefeuille spécifique pour sécuriser le réseau et valider les transactions. Lorsqu'un utilisateur décide de s'engager dans le staking, il doit déposer ses fonds dans un portefeuille compatible avec le staking. Ces fonds sont alors stakés ou "mis en jeu" pour soutenir le bon fonctionnement du réseau. En retour, les utilisateurs sont récompensés en recevant des intérêts ou des tokens supplémentaires. Plus le montant mis en jeu est élevé, plus les récompenses potentielles peuvent être importantes.

Le staking peut être effectué via différentes options, notamment les exchanges centralisés tels que Binance, Bybit, Crypto.com, ainsi que des plateformes de staking telles que Feel Mining, ou encore des protocoles décentralisés et des DApps tels que Lido et Yearn Finance. Les gains générés par le staking peuvent varier et sont exprimés en APY (Annual Percentage Yield), qui représente le rendement annuel en pourcentage.

Le staking est une méthode intéressante pour les novices qui souhaitent s'impliquer dans le monde des cryptomonnaies sans avoir à effectuer des transactions actives. En misant simplement leurs fonds, les utilisateurs peuvent bénéficier de revenus passifs, participer à la gouvernance du réseau et renforcer la sécurité de la blockchain. Cependant, il est important de faire des recherches approfondies sur les projets de staking spécifiques et de comprendre les risques potentiels associés avant de s'engager dans cette pratique.

Les différences entre le Mining et le Staking

Le mining et le staking sont deux méthodes distinctes utilisées dans les protocoles blockchain pour sécuriser le réseau et valider les transactions. Le mining implique la résolution de problèmes mathématiques complexes, nécessitant des ressources matérielles puissantes et une consommation énergétique élevée. Les mineurs sont récompensés par de nouveaux tokens ou des frais de transaction pour leur travail. En revanche, le staking repose sur la détention de tokens dans un portefeuille, où les participants soutiennent le réseau en bloquant leurs tokens. Les récompenses sont distribuées en fonction de la quantité de tokens détenus et participent à la validation des transactions. Le staking est souvent considéré comme plus économe en énergie et moins coûteux en termes d'investissement matériel par rapport au mining. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépend des objectifs et des ressources des participants.

Les différents types de tokens utilisés pour le Staking

Lorsqu'il s'agit de participer au staking en crypto, il est important de comprendre les différents types de tokens utilisés dans ce processus. Chaque blockchain peut avoir ses propres tokens spécifiques au staking.

1. Proof of Stake (PoS) Tokens

Les tokens Proof of Stake sont les plus répandus dans le monde du staking. Parmi ceux-ci, on peut citer Ethereum (ETH), Solana (SOL), Polkadot (DOT), etc. Ils utilisent le mécanisme de consensus PoS, dans lequel les validateurs sont sélectionnés en fonction de la quantité de tokens qu'ils détiennent et qu'ils sont prêts à mettre en jeu. Ces tokens sont généralement nécessaires pour participer au processus de staking et recevoir des récompenses.

2. Masternode Tokens

Certains projets de cryptomonnaie, comme Dash (DASH), Pivx (PIVX), Flux (FLUX), Syscoin (SYS), etc. utilisent des masternodes, qui sont des serveurs informatiques dédiés au fonctionnement du réseau. Les détenteurs de masternode tokens peuvent les mettre en jeu pour devenir des masternodes et bénéficier de récompenses supplémentaires en échange des services qu'ils fournissent au réseau.

3. Delegated Proof of Stake (DPoS) Tokens

Les tokens utilisant le mécanisme de consensus Delegated Proof of Stake, tels que Tron (TRX) ou Eos (EOS) permettent aux détenteurs de voter pour des délégués qui valideront les transactions et produiront les blocs. Les utilisateurs peuvent mettre en jeu leurs tokens et voter pour des délégués, et en retour, ils reçoivent des récompenses en fonction de leur participation.

4. Token de réseau interne

Certains réseaux blockchain ont leur propre token interne qui peut être utilisé pour le staking. Citons, par exemple, Binance Coin (BNB), Cosmos (ATOM) ou encore VeChain (VET).  Ces tokens peuvent servir à sécuriser le réseau, à participer à la gouvernance et à recevoir des récompenses en fonction de la quantité mise en jeu.

Les récompenses et les risques associés au Staking

Le staking en crypto offre des récompenses potentielles aux participants, mais il est également important de prendre en compte les risques associés à cette pratique. Dans cette section, nous explorerons les récompenses (parfois trop) attrayantes du staking ainsi que les risques auxquels les participants pourraient être confrontés.

1. Récompenses du Staking 

- Récompenses en tokens : L'une des principales motivations pour participer au staking est la possibilité de gagner des tokens supplémentaires. En fonction du projet, les participants peuvent recevoir des intérêts, des frais de transaction ou des tokens nouvellement émis en récompense de leur participation au réseau.

- Revenus passifs : Le staking offre une opportunité de générer des revenus passifs en détenant et bloquant des tokens. Cela peut être particulièrement attrayant pour ceux qui cherchent à faire fructifier leurs investissements sans avoir à s'engager dans des activités de trading actives.

- Participation à la gouvernance : Dans certains cas, les participants au staking peuvent également avoir la possibilité de participer à la gouvernance du réseau. Cela signifie qu'ils peuvent voter sur des propositions de modification du protocole ou d'autres aspects et contribuer ainsi à façonner l'avenir du projet.

2. Risques associés au Staking

- Risque de perte de fonds : Lorsque vous participez au staking, vous bloquez vos fonds dans un portefeuille spécifique. Il existe un risque que la valeur des tokens mis en jeu diminue, ce qui pourrait entraîner une perte financière si vous décidez de mettre fin au staking avant la fin de la période prévue.

- Risque de sécurité : Bien que le staking puisse renforcer la sécurité du réseau, il existe toujours un risque de sécurité inhérent à la participation à un réseau blockchain. Il est essentiel de choisir des projets de staking réputés et d'utiliser des portefeuilles sécurisés pour minimiser ce risque.

- Risque de liquidité : Une fois que vous avez mis vos fonds en jeu, ils peuvent être bloqués pour une période déterminée. Cela signifie que vous pourriez rencontrer des difficultés à accéder à vos tokens en cas de besoin urgent de liquidité. Il est important de prendre en compte cet aspect et de vous assurer d'avoir une gestion financière et une allocation appropriée.

- Risque de projet : Comme dans tout investissement en crypto, il existe un risque associé au projet lui-même. Certains projets de staking peuvent être moins fiables que d'autres, ce qui pourrait entraîner des pertes financières si le projet échoue ou s'avère être une arnaque.

Rendements attrayants, risques importants - cas du stablecoin UST

L'exemple du stablecoin UST et de son effondrement qui a eu lieu en mai 2022 met en évidence le lien étroit entre des rendements élevés et des risques importants. Le protocole Terra proposait un rendement annualisé de 19,5% pour le staking d'UST, ce qui a attiré de nombreux investisseurs. Cependant, lorsque le marché des cryptomonnaies a subi une chute, la pression baissière sur l'UST s'est intensifiée. Les détenteurs d'UST ont paniqué et ont cherché à vendre massivement leurs jetons, provoquant une spirale infernale et entraînant une perte de confiance dans l'écosystème. Cela démontre clairement que des rendements élevés sont souvent accompagnés de risques importants. Les investisseurs doivent être prudents et conscients que des rendements attractifs peuvent être le signe d'une volatilité accrue et d'une exposition plus importante aux fluctuations du marché. Des recherches sont de mises pour comprendre ces risques avant de s'engager dans des investissements à haut rendement.

Différence entre Staking flexible et Staking verrouillé

1. Staking flexible

Le staking flexible permet aux participants de retirer leurs tokens stakés à tout moment sans délai ni restriction. Cela signifie que les tokens ne sont pas bloqués pendant une période spécifique et restent disponibles pour des transactions ou des transferts immédiats. Les participants au staking flexible peuvent donc décider de retirer tout ou une partie de leurs tokens stakés en fonction de leurs besoins. Les rendements proposés par ce type de staking sont généralement moins élevés que le staking verrouillé.

2. Staking verrouillé

Le staking verrouillé, quant à lui,  implique le blocage des tokens mis en jeu pour une période prédéterminée. Il peut s'agir d'un verrouillage de quelques jours, quelques semaines, quelques mois, voire plusieurs années. Les participants au staking verrouillé s'engagent à garder leurs tokens inaccessibles pendant cette période. Le staking verrouillé est souvent récompensé par des taux de rendement plus élevés que le staking flexible, car les participants s'engagent à soutenir le réseau sur le long terme. Si les participants décident, quelle qu'en soit la raison, d'interrompre leur staking verrouillé avant la période prédéterminée, ils s'exposent à une pénalité, comme la perte des intérêts cumulés jusqu'à l'interruption par exemple.

Quel que soit le type de staking, il est toujours recommandé de lire les conditions auxquelles sont soumis les participants qui souhaitent staker leur fond.

Comment commencer à faire du Staking ?

Les étapes à suivre pour commencer à faire du Staking :

1. Choisissez le bon réseau blockchain : Tout d'abord, vous devez choisir le réseau blockchain sur lequel vous souhaitez faire du staking. Il existe de nombreux projets de staking disponibles, chacun avec ses propres règles et exigences.

2. Obtenez des tokens pouvant être stakés : Assurez-vous d'avoir des tokens compatibles avec le réseau blockchain que vous avez choisi. Si vous n'avez pas encore de tokens, vous devrez peut-être les acheter sur une plateforme d'échange avant de pouvoir les mettre en jeu.

3. Sélectionnez l'exchange centralisé, la plateforme de staking ou le protocole décentralisé : Pour commencer à faire du staking, vous devrez choisir entre différentes options telles que l'utilisation d'un exchange centralisé, d'une plateforme de staking dédiée ou d'un protocole décentralisé. Chaque option offre des avantages et des inconvénients, et il est important de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et préférences. Dans la section suivante, nous explorerons ces différentes possibilités en détail.

4. Lancez le processus de staking : Suivez les étapes de la plateforme pour démarrer le processus de staking. Cela peut impliquer de choisir un fournisseur de services de staking, de configurer des paramètres spécifiques, ou de bloquer vos tokens pour une période déterminée.

Quelques recommandations supplémentaires

1. Recherchez les projets solides : Avant de vous engager dans un staking, effectuez des recherches approfondies sur le projet. Analysez autant de critères que possible comme son équipe, son historique, son protocole et sa vision à long terme. Choisissez des projets réputés et bien établis pour maximiser vos gains tout en garantissant un maximum de sécurité.

2. Diversifiez vos investissements : Il est conseillé de diversifier vos tokens sur plusieurs projets et plateformes de staking. Cela réduit le risque de perte en cas de faillite d'une plateforme, d'arnaque d'un projet, de dévalorisation d'un token ou encore d'un problème technique.

3. Suivez les actualités du réseau : Restez informé des mises à jour et des évolutions du réseau blockchain sur lequel vous faites du staking.

4. Surveillez les performances : Gardez un œil sur les performances de votre staking, y compris les récompenses obtenues, les taux de rendement et les frais associés. Cela vous permettra d'ajuster votre stratégie si nécessaire.

En suivant ces étapes et en appliquant les recommandations appropriées, vous serez bien positionné pour commencer à faire du staking et maximiser vos gains. Pour rappel, le staking comporte également des risques. Il est donc essentiel de faire preuve de diligence raisonnable et de prendre des décisions en fonction de vos propres objectifs, de vos moyens financiers et de votre tolérance au risque.

Conclusion et perspectives pour l'avenir du Staking

En conclusion, le staking en crypto offre aux détenteurs de tokens une opportunité intéressante de participer aux réseaux blockchain et de générer des revenus passifs. Cependant, il est important de comprendre les tenants et les aboutissants, d'effectuer des recherches approfondies et de prendre des décisions rationnelles et réfléchies pour tirer le meilleur parti du staking tout en minimisant les risques.

En ce qui concerne l'avenir du staking en crypto, les perspectives sont prometteuses. Le staking devient de plus en plus populaire, avec de nouveaux projets et réseaux émergents offrant des opportunités de staking. De plus, des améliorations technologiques continuent d'être apportées pour rendre le staking plus accessible, sécurisé et rentable.

 


Sources : 

Avertissement : ceci n'est pas un conseil financier. Le site a pour but d'informer les lecteurs. Tout type d'investissement comporte des risques. Faites preuve de diligence raisonnable et faites vos propres recherches sur les projets présentés sur le site. Agissez en bon père de famille et n'investissez pas plus que vos objectifs ou moyens financiers ne vous le permettent. À ce propos, lisez notre page : Avertissement sur les monnaies virtuelles.

Certains articles sur le site contiennent des liens d'affiliation et les utiliser pour vous inscrire depuis le site permet le développement du site par la perception de commissions. Ce faisant, vous vous rendez également éligible à un bonus de bienvenue comme un bon ou une réduction de frais par exemple.

Tags:

Other article

Bonk (BONK) : le premier mème coin qui soutient Solana

Other article

Les principales distinctions entre Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH)