Wallet : bien comprendre pour mieux choisir

Choisir un wallet adapté à ses objectifs est un élément essentiel à prendre en compte quand l'objectif est d'augmenter son capital tout en le sécurisant.

Choosing the Right Wallet: Understanding the Basics

Table of contents




Un wallet crypto est un outil indispensable pour toute personne qui souhaite posséder des cryptomonnaies. Un wallet ne stocke pas vos cryptomonnaies de manière centralisée comme un compte bancaire traditionnel peut le faire. Vos fonds en cryptomonnaies sont stockés de manière décentralisée sur la Blockchain. Le wallet crypto permet ainsi d'interagir avec la blockchain en envoyant, en recevant ou effectuant des transactions en cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum. Il existe plusieurs façons d'accéder à son wallet crypto : ordinateur via crypto de bureau (Exodus), sur applications mobiles (Coinbase Wallet) ou en ligne via une extension de navigation (Metamask).

Quelle différence : clé publique, clé privée ?

Comme un compte bancaire qui possède un numéro IBAN (public) et un code Pin (privé), les wallets crypto possèdent une clé publique ainsi qu'une clé privée.

La clé publique prend la forme d'une suite de chiffres et de lettres. Cette clé permet d'être partagée pour recevoir des cryptomonnaies, sans mettre en danger la sécurité de votre wallet. 

La clé privée ne doit jamais être partagée. Elle vous permet d'accéder à vos fonds en cryptomonnaie sur la blockchain. Partager sa clé privée avec quelqu'un, revient à lui donner accès à votre wallet crypto. 

Pour en savoir plus sur les différences entre clé publique et clé privée, lisez notre article sur la cryptographie asymétrique.

Quelle différence : hot wallet vs cold wallet ?

Parmi le nombre important de wallets différents, il est possible de distinguer deux grandes catégories de wallet : le hot wallet et le cold wallet. Pour plus d'informations sur les différences qui opposent ces deux catégories de wallet, rendez-vous sur notre article Hot wallet vs Cold wallet.

Le wallet "custodial" ou "centralisé" 

Facile à configurer et à utiliser, les wallets centralisés sont ceux fournis sur des plateformes d'échanges telles que Binance ou Coinbase. Avec ce type de wallet, l'utilisateur ne détient pas ses clés privées. Par ailleurs, les plateformes proposant des wallets centralisés, hébergent les clés privées de leurs clients en ligne.

Ce type de wallet présente l'avantage d'être simple à utiliser, notamment lorsqu'il s'agit de la gestion courante de ses cryptomonnaies. Il est aussi possible de recourir au service support des plateformes d'échange centralisées en cas d'oubli de son mot de passe. Toutefois, il présente de nombreux risques. D'une part, l'utilisateur n'est pas le propriétaire de ses clés privées. Cela signifie qu'à tout moment, il peut se voir interdire le retrait de ses fonds par une plateforme centralisée ou l'accès à son compte par exemple. D'autre part, les clés privées sont stockées en ligne, ce qui les exposent à des attaques sur internet. 

Finalement, le wallet custodial est simple à configurer et à utiliser, mais il présente de nombreux risques en termes de centralisation des données et de cyberattaque.

Le wallet "non custodial" ou "décentralisé"

Plus difficile à appréhender, les wallets décentralisés sont disponibles sur application, via extension web, disque dur local, support physique, etc. À l'inverse du wallet custodial, le wallet non custodial ou décentralisée remet la gestion des clés privées entre les mains des utilisateurs. Cela signifie que l'utilisation d'un wallet décentralisé permet à l'utilisateur d'être maître de ses clés privées sans l'intervention d'un intermédiaire. Cela signifie aussi qu'en cas de perte de ses clés privées, il n'existe aucun recours pour les récupérer. 

Ce type de wallet présente l'avantage de posséder ses clés privées. Il permet aussi d'être moins exposé à des attaques sur internet. En revanche, le désavantage est qu'il nécessite une bonne organisation de ses activités pour ne pas perdre ses clés privées. Nécessaire pour d'autres fonctionnalités comme l'accès à la finance décentralisée ou aux plateformes d'échanges de NFT, les wallets décentralisés sont généralement utilisés pour détenir des cryptomonnaies sur le long terme. 

En définitive, le wallet décentralisé demande à l'utilisateur d'être pleinement responsable de ses données. S'il s'agit de l'un des meilleurs moyens de sécuriser ses fonds, tout le monde ne se sent pas capable de gérer une telle responsabilité. Néanmoins, le wallet décentralisé permet une meilleure protection contre les attaques malveillantes en ligne ou encore la mauvaise gestion d'une plateforme centralisée.

Le wallet matériel ou physique

Figurant parmi la catégorie des cold wallets, les wallets physiques sont des appareils qui prennent habituellement la forme d'une clé USB, d'une carte à puce ou encore d'un petit smartphone. Le wallet physique n'est pas difficile à configurer. Les clés privées sont donc stockées directement sur l'appareil. Son principal atout est qu'il n'est que très peu, voire jamais connecté à un ordinateur ou à internet et qu'il permet de se tenir hors de portée des attaques en ligne.

La wallet physique est l'un des moyens les plus sécurisés de détenir ses cryptomonnaies. Toutefois, la perte de sa clé privée entrainera une perte de ses fonds détenus dans le wallet. 

Le wallet papier

Le wallet papier prend la forme d'un support physique, en général du papier, sur lequel sont écrites les clés privées. Très populaire entre 2016 et 2017, le wallet papier présente des risques. Il s'agit en général d'un support très fragile, susceptible d'être abimé ou perdu. En revanche, l'intérêt principal du wallet papier est qu'il permet de ne jamais détenir ses clés privées sur un ordinateur ou sur internet.

Quel wallet choisir ?

Il est difficile de répondre à cette question sans hésiter. Chaque type de wallet comporte avantages et inconvénients. 
Un wallet physique comme Ledger est l'une des meilleures façons de sécuriser ses fonds en cryptomonnaies. Pourtant, perdre ses clés privées rendrait le wallet physique inaccessible. Un wallet custodial fourni par une plateforme d'échange centralisée permet de récupérer son mot de passe en cas d'oubli. Toutefois, un wallet non custodial comme Metamask mettra l'utilisateur à l'abri en cas de faillite d'une plateforme d'échange centralisée à qui l'utilisateur aurait confié ses fonds. 

Un trader professionnel qui a une gestion courante de ses cryptomonnaies va privilégier un wallet centralisé. Un investisseur long terme qui fait peu de transactions préfèrera un wallet physique. Enfin, la personne qui souhaite utiliser la finance décentralisée utilisera un wallet décentralisé. 

Choisir un portefeuille dépendra du niveau d'expérience et des besoins de chacun. Mais il est difficile de dire que wallet vaut mieux qu'un autre. C'est pourquoi, comme pour les investissements, il est préférable de diversifier les types de wallet utilisés

Finalement, avant de choisir son wallet, il est important de connaître ses objectifs pour trouver le wallet le plus adapté à ses besoins.

 

Découvrez également notre article recommandé, qui a été lu par d'autres utilisateurs intéressés par ce sujet : Quel wallet Ledger choisir ? Comparaison complète des hardware wallets Ledger

Other article

Le minage de cryptomonnaie, c’est quoi ?

Other article

Créer un compte Binance sur l’app mobile